4G : Orange et l’ANFR testent un réseau mobile composé de « petites antennes » afin de préparer l’arrivée de la 5G.

Pour compléter les réseaux mobiles traditionnels, l’ANFR et Orange testent l’implantation locale de « petites antennes» 4G avec une portée réduite. Les enjeux sont nombreux : amélioration de la couverture et des débits, mais aussi préparation de l’arrivée de la 5G.

Concrètement, il s’agit de déployer des « petites antennes » (small cells) avec une portée bien plus faible : elle varie de quelques dizaines de mètres à quelques centaines de mètres. Elles viennent se placer en complément des antennes traditionnelles  qui restent indispensables pour assurer la couverture et la capacité sur l’ensemble d’un territoire. Ces petites antennes sont intégrées au mobilier urbain (lampadaire, Abribus…).

Plusieurs objectifs sont visés : répondre aux besoins toujours plus importants du trafic mobile ainsi les résultats permettront de vérifier si une amélioration de la couverture 4G et des débits utilisés a été constatée.Mais ce n’est pas tout, ce genre de solution pourrait aussi permettre de proposer une couverture mobile dans des zones blanches, de préparer les réseaux mobiles du futur, notamment la 5G qui pourrait utiliser ce genre de maillage, et enfin de caractériser l’exposition aux ondes qui en résulte.

 

Source : https://www.nextinpact.com/news/102964-4g-orange-et-anfr-testent-reseau-mobile-compose-de-petites-antennes.htm

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :